VACCINS : REACTION ACADEMIES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE

Écrit par DLB. Posté le Dimanche 01 avril 2012 @ 20:41:12 par Boss

Liens Relatifs

Le 13 mars 2012, le groupe d’études de la vaccination de l’Assemblée Nationale publiait 11 recommandations concernant les vaccinations en France (voir « brève » précédente).

Réactions de l’Académie de Médecine et de l’Académie de Chirurgie :

« Le problème n’est pas que les vaccins sont dangereux ! Le problème est que nous en manquons pour beaucoup trop de maladies ». écrit Jean-François Bach, immunologiste et secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences. Il souligne les incohérences des recommandations proposées par le groupe d’étude des vaccinations de l’Assemblée nationale.

Les propositions suivantes ont été approuvées par les académiciens : Faire signer un refus vaccinal avec décharge de responsabilité, améliorer la formation des médecins à la vaccinologie, confier l’administration des vaccins aux infirmiers ou encore respecter le calendrier vaccinal.


Par contre, « Engager une réflexion sur les vaccins à rendre obligatoire », serait délétère selon Pierre Bégué, pédiatre et infectiologue, membre de l’Académie nationale de médecine. « Avec les taux actuels, nous souhaitons gagner 2 ou 3% de taux de vaccination. Avec le climat de défiance de notre société, si nous rendons les vaccins obligatoires, ce n’est pas 2 ou 3% en plus que nous obtiendrons mais 5% en moins ! ».

En ce qui concerne la polémique autour de l’aluminium, Pierre Bégué est catégorique. « La proposition d’un moratoire sur l’aluminium utilisé comme adjuvant n’est pas fondé sur des arguments scientifiques étayés. Le risque de myofasciite n’a pas été confirmé par les études épidémiologiques à grande échelle en ce qui concerne les manifestations cliniques chroniques ».

Pour les académiciens, la question de la légitimité du groupe de l’Assemblée nationale peut être posée. « Il est utile de transmettre régulièrement des informations sur les vaccinations au public, encore faut-il que celles-ci soient formulées par des groupes d’experts dont la compétence dans ce domaine est incontestable, et qu’elles ne résultent pas seulement d’informations non contrôlées issues de groupes isolés ».

Source : Impact-Santé Médecine, 30 mars 2012.


Francis
127     

Francis
  Posté : 01-04-2012 20:41

Je ne suis pas sur qu'avec des positions aussi fermées ils convainquent grand monde. Ce qui m'exaspère de la part de ces sociétés savantes, c'est qu'elles pensent et écrivent qu'en dehors de leurs positions il n'en existe pas d'autres possibles.

Si elles donnaient leur point de vue sans critiquer systématiquement ce qui est émis en dehors d'elles, il me semble qu'elles seraient plus crédibles. Concernant l'aluminium, je ne sais pas si c'est un pb ou pas. Mais dans la mesure où il existe d'autres solutions qui lèvent l'angoisse collective. Pourquoi ne pas les utiliser? Ce serait probablement le meilleur moyen pour que les gens se revaccinent.

Et puis, au delà de ça et c'est beaucoup plus politique et sociétal. Si on veut que les gens soient "Santé-Actifs", peut être faut il commencer par les prendre pour des adultes et leur laisser des choix. L'exercice de la responsabilité c'est avant tout la possibilité de choisir.

  Profil
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Article  Précédent |   Suivant