La Wii…Fit !

La Wii…Fit !

Le système Nitendo Wii Fit propose des programmes d’activité physique « indoor » de grande qualité, ludiques et motivants. Il a été testé, et c’est une référence,  par le Docteur Dany Marcadet, cardiologue du sport, cardiologue dans un centre de réadaptation pour cardiaques à Paris. L’éloge est sans réserve.

L’expérience que nous en avons est qu’un grand nombre d’utilisateurs a besoin de conseils personnalisés pour commencer. Les explications fournies sont claires mais pas toujours bien comprises !

Il faut bien faire comprendre que derrière l’aspect ludique et stimulant, il y a un véritable programme de remise en forme et que ce programme doit répondre à trois critères fondamentaux : PROGRESSIVITE – REGULARITE – PERSEVERANCE.(donc motivation !)

C’est à ce niveau que l’action du  Conseil en Santé Active prend toute sa dimension Information, orientation, conseils d’utilisation, aide à la mise en place de programmes et suivi. Le pratiquant a besoin d’être encadré, conseillé, guidé, au moins au départ.

Il peut être important de faire un bilan médical au départ. Quoiqu’il en soit, cela peut être un bon prétexte pour faire le point sur son état de santé, ses facteurs de risque, ses faiblesses.

Ensuite, il faudra aider à régler l’intensité, la durée et le nombre de séances hebdomadaires. Par exemple : une stimulation respiratoire sans essoufflement, durée de la séance 10 à 15 minutes, avec préalablement un échauffement doux de 5 mn et un retour au calme tranquille de 5 mn, le tout 3 fois par semaine. Ce schéma sera bien sûr adapté à chaque sujet et évolutif.

Ce sera l’occasion de donner quelques explications sur la physiologie de l’exercice physique, intéresser la personne à la prise de conscience dde son  corps, aider à choisir les exercices, les bonnes intensités, ce qu’il ne faut pas dépasser, l’échauffement, la récupération, les éventuelles périodes de récupération intermédiaire, et surtout, les règles de prudence.

En fait il s’agit d’appliquer toutes les règles de la reprise des activités physiques, sans oublier les sacro-saintes règles d’or du Club des Cardiologues du Sport, à leur remettre par écrit.

Il est important de bien faire comprendre que tout doit se faire en souplesse, sans forcer outre-mesure, et sans fatigue et que les progrès viendront progressivement avec le temps, l’essentiel étant la régularité, la sensation de bien-être et de détente.

Objectif : recentrer la personne sur son corps, apprendre à le ressentir, stimuler l’énergie vitale, donner envie de bouger aux plus pantouflards !

Ne pas lâcher le sujet dans la nature sans prendre de ses nouvelles
, l’encourager, s’assurer qu’il n’en fait pas trop (ou pas assez) !

Nous avons là un remarquable outil de motivation, de reprise en main personnelle, permettant au fil du temps d’en demander plus, de faire des propositions plus élargies, et d’intégrer des conseils comportementaux pour la vie quotidienne.

Ne nous en privons pas ! C’est bien. La caricature est facile mais elle est souvent le fruit d’un usage mal compris par l’utilisateur. Alors… dites WII, sans réserve !